Concevez les produits et services de demain en intégrant l’environnement à toutes les étapes de leur cycle de vie

Signature du Pacte national sur les emballages plastiques

Le gouvernement, des entreprises de la grande distribution et deux ONG s’engagent collectivement pour devenir acteurs de l’économie circulaire et faire en sorte que le plastique ne devienne jamais un déchet.

Le 21 février dernier, le « Pacte National sur les emballages plastiques » a été signé par Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, les entreprises Auchan Retail France, Biscuits Bouvard, Carrefour, Casino, Coca-Cola European Partners, Danone, Franprix, L´Oréal, LSDH, Monoprix, Nestlé France, Système-U, Unilever, ainsi que deux ONG : la Fondation Tara Expéditions et le WWF France et avec le soutien de la Fondation Ellen MacArthur. Ce pacte intervient dans la lignée de la feuille pour l’économie circulaire et la Stratégie européenne sur les matières plastiques et dans la perspective de la loi économie circulaire.

Les entreprises signataires s’engagent à :

  • Arrêter l’utilisation du PVC dans les emballages ménagers, commerciaux et industriels d’ici 2022, et prendre des mesures pour éliminer les autres emballages en plastique problématiques ou inutiles d’ici 2025 à commencer par le PSE.
  • Tester et si possible développer des modèles commerciaux de réutilisation, de réemploi et de vente en vrac pour des familles de produits non concernées par ces modèles jusqu’à présent d’ici 2025.
  • Eco-concevoir les emballages pour les rendre réutilisables, recyclables à 100% d’ici 2025.
  • Atteindre collectivement 60% d’emballages plastiques effectivement recyclés d’ici 2022.
  • Incorporer en moyenne 30% de matières plastiques recyclées dans les emballages en partageant publiquement le taux cible et sa progression d’ici 2025.
  • Identifier, tester et si possible industrialiser trois solutions innovantes par an.

« Le pacte signé aujourd’hui est une étape majeure dans la lutte contre la pollution plastique. Cette convergence sur le constat, le discours, et les actions est inédite en France et unique en Europe. Nous bouleversons les pratiques et changeons le modèle, c’est le sens de notre action en faveur de l’économie circulaire. Tous les acteurs comprennent qu’il est plus que jamais temps pour eux d’investir réellement la question sans quoi nous passerons de l’incitation à la sanction », a déclaré Brune Poirson.

Vous souhaitez recevoir les dernières actualités ?

Partenaires

partenaires
Ce site web est éco-conçu

Ce site déployé sous Wordpress a été optimisé selon des principes de l’éco-conception logicielle applicables en l’état (effets visuels limités, peu d’appel à des librairies javascripts etc…) choisis parmi plus d’une centaine de bonnes pratiques de conception/développement.

Lire la suite